Une Parisienne à Cali

Une Parisienne à Cali

Petits conseils à l’adresse des clients de restaurants

Petits conseils à l’adresse des clients de restaurants.

Oui, toi. Et toi aussi. Non, toi ça va, je sais que tu te tiens bien, mon petit lapin.

Après un an et demi à tenir un restaurant, j’ai appris quelques petits trucs. Je te connais tu sais.  Alors, voilà, écoute :

 

[Tous ces conseils m’ont été inspirés par la vraie vie réelle. Pour le coup, tout est 100% vécu]

 

-          Non, non, non, si tu veux fêter l’anniversaire de ton fils de 16 ans mais que tu veux réduire le budget au maximum, ne demande pas si tu peux apporter tes propres cacahuètes en apéro et ton gâteau en dessert. On n’est pas au camping.

 

-          Ne demande pas à changer les plats. Si tu as commandé un truc avec de la béchamel, des lardons, du gruyère et du poulet, ne demande pas à avoir « juste une tomate à la place ». C’est ridicule.

 

-          Si tu sais comment cuisiner et que tu as tes petites habitudes de cuisson, ouvre ton propre restaurant ou fais Top chef.

 

-          Ne va pas acheter une bouteille d’eau au Franprix/tienda d’à côté parce que tu la paies moins cher que dans le resto. Sois un peu digne.

 

-          Sache que les cuisines ont des yeux et des oreilles. Sans sortir des fourneaux, on sait que la table 10 est un con accompagné d’une greluche ou que la 3 est un adorable petit couple qui instagrame tous ses plats. On t’aime ou on te déteste, sans avoir jamais vu ta tête, ne me demande pas pourquoi, c’est comme ça. Tu n’as pas de nom, pas de visage, tu es une bouche, un estomac, un gosier, mais on t’a à l’œil.

 

-          Si tu as bu trop de mojitos en Happy hour et que tu dois vomir dans les chiottes, fais toi accompagner d’une bonne copine qui nettoiera pour toi. Sinon, laisse un gros pourboire. Personne qui ne te connait pas n’aimera laver ton vomi gratuitement.

 

-          Si tes chiottes puent chez toi, ne pique pas le Air wick pomme canelle du resto. Achète le tien bordel !

 

-          Avant d’écrire un avis dévastateur sur Trip advisor, bois un grand verre d’eau pour te calmer. Toi tu te défoules 5 minutes, mais pour l’établissement, c’est un an à ramer pour faire oublier ta critique – une fois de plus, ceci ne vaut pas si tu as vraiment eu une mauvaise expérience. Même dans ce cas, essaie toujours de parler directement au patron, d’homme à homme.

 

resto4.jpg

 (Martin Parr)

 

-          Ne drague pas les serveuses, elles n’en ont rien à foutre mais sont obligées de te sourire. Si tu es vraiment un beau mec célibataire qui est tombé amoureux, alors là, c’est différent. Manifeste toi clairement.

 

-          Laisse du pourboire, toujours, sauf si le service était vraiment naze. Ça peut permettre à quelqu’un de mettre du beurre sur son arepa. Sache que le pourboire va aux équipes, pas aux « patrons » - même si eux mêmes n’ont pas de salaire depuis 18 mois.

 

-          Quand tu vois que le serveur range toutes les chaises en se raclant la gorge et qu’il ne reste plus que toi, c’est qu’il est l’heure de rentrer dans ta maison. Ne dis pas, tout bourré , à la propriétaire qui te fixe : « Ah, ce sont les risques du métier, hein… Parfois ça dure, hein, héhéhé…». Seigneur.

 

-          Si chaque semaine tu viens avec une fille différente - littéralement - ne me demande pas de retenir les prénoms. Je suis très mauvaise pour cela. 

 

-          Ne fais pas venir ton dealer sur ma terrasse. Fais ça ailleurs.  Merci.

 

-          Si tu trouves un mini-moucheron dans ta laitue, c’est qu’elle est fraîche, voire bio, pas la peine d’appeler le Ministère de la consommation et d’attendre d’être invité à vie. Oui, on lave les salades, et le reste aussi. Après, on n’est pas à l’abri d’un moustique kamikaze.

 

-          Même si tu connais le patron, paie tes consommations – à moins qu’il ait de toute évidence envie de t’inviter, ce qui lui arrivera aussi sans doute. Son restaurant n’est pas sa maison, c’est son boulot. S’il t’invite en revanche, laisse-toi faire.

 

-          Si tu hésites sur ton plat, libère le serveur en attendant. Il a mieux à faire que rester 10 minutes planté là à regarder ton crâne dégarni penché sur la carte.  

 

-          Si tu es venu au resto avec ton conjoint pour mater ton portable durant tout le repas :

1/ Divorce, vous n’avez de toute évidence plus rien à vous dire.

2/ Reste chez toi.

 

-          Il est faux que l’on crache dans les plats des gens qu’on n’aime pas. Mais on pourrait le faire. Facilement.

 

Voilà mon petit chou farci. Je suis un tout petit peu de mauvaise humeur, mais rien de grave, tu me connais. C’est juste que tout ce que je te décris arrive vraiment. Parfois, tout arrive en même temps, that’s why je grogne. Mais j'adore mon métier, n'en doute surtout pas. Et sinon tout va bien, il fait 23 degrés, je porte des jeans et des bottines, mes fringues de Paris en somme, et rien ne peut me faire plus plaisir. 

 

disney.jpg



14/04/2016
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres